CHERS SPECTATEURS,

J’ai la joie de vous annoncer, pour commémorer le Bicentenaire de la (naissance) de Charles Baudelaire, une création des Fleurs du Mal et du Spleen autour de la poésie, la danse et la musique.

Avec Alexandre Païta, Melissa Cascarino, Annalisa Stagliannò et Thibaud de Montenach.

Dans le spectacle conçu par Alexandre Païta et Melissa Cascarino on trouvera une caverneuse et lumineuse correspondance entre les royaumes du poétique, du musical et du plastique, un antre où les corps chavirent et succombent à la puissance sensorielle de la poésie et sombrent dans une eau chatoyante.

Octobre 2021, au Théâtre des Grottes

Alexandre Païta

Avec son interprétation, l’acteur et metteur en scène franco-argentin installe au milieu de nous le mystère de la poésie pure de Baudelaire.

Comment est-ce que la voix de M.Païta rend la métrique et le style baudelairien, si particuliers? Une fraction de la richesse de son approche réside dans la forme qu’il a choisie. pour musicaliser La Charogne, L’Albatros, Chant d’Automne, L’Invitation au Voyage, À Une Heure du Matin, L’Homme et La Mer et plus 15 autres poèmes, accompagnant le rythme et la rime avec la musique de Bach, Mozart, Beethoven, Rossini, Schubert, Wagner, Strauss, Mahler, Dvorak, Borodine, Moussorgski, Tchaïkovski, Berlioz et Satie. C’est une véritable esthétique de la surprise!

MELISSA CASCARINO

Danseuse-chorégraphe et pianiste. Elle s’est formée professionnellement à la danse contemporaine et au piano classique entre Paris, Bruxelles et Rome. Titulaire d’études en politique et la psychanalyse. Elle fonde la compagnie Velvet Blues à Genève en 2011.
Elle présente des spectacles dans les théâtres, ainsi que des performances dans différents lieux et contextes hétéroclites.
Elle enseigne la danse et le piano régulièrement.

Dans le spectacle conçu par Alexandre Païta et Melissa Cascarino on trouvera une caverneuse et lumineuse correspondance entre les royaumes du poétique, du musical et du plastique, un antre où les corps chavirent et succombent à la puissance sensorielle de la poésie et sombrent dans une eau chatoyante.

On devine au loin la danse des Bacchantes et des Satyres pendant que la voix des acteurs nous offre le voyage entre la vitupération haletante du Chant d’Automne et la fatigue douce et mâchouillée qu’on écoute dans Les Bienfaits de la Lune. Plus que deviner la danse, on aura une Bacchante personnifiée par Melissa Cascarino.

Octobre 2021, au Théâtre des Grottes

ANNALISA STAGLIANNÒ

Née à Lima, la pianiste AnnaLisa Stagliannò a initiée ses études musicales au pianoforte avec Lola Travor Granetman. Elle intègre par la suite le Conservatoire de musique de Genève.
Dès l’âge de huit ans elle participe à des récitals de piano. Elle a participé aux festivals pour les jeunes musiciens à Helsinki, Dublin, Berlin, Augsbourg et Milan et elle a eu des prix dans les concours internationaux de musique de Stresa et de Capri.
En 1998, elle obtient son diplôme de piano au Conservatoire de musique G. Puccini de la Spezia en Italie, et en 2000 son diplôme de virtuosité avec mention du jury, au sein de la Société Suisse de pédagogie musicale.
Depuis quelque temps, tout en poursuivant sa carrière de soliste, ainsi que ses activités d’enseignant, elle consacre une partie de son temps a la musique de chambre en duo avec la violoniste Catherine Plattner.

THIBAUD DE MONTENACH

« De la musique avant toute chose », fut mon diapason. Il influença mon parcours en tant que saxophoniste avant de devenir joueur de « setar ».
Le théâtre, c’est la vie, mais la vie, c’est aussi du théâtre. Je ne l’ai donc pas choisi, c’est plutôt lui qui m’a choisi pour me permettre de monter sur scène.
J’ai ainsi joué dans des pièces aussi diverses que la « Belle Vie » de Jean Anouilh, » Ce soir on improvise » de Pirandello, la « Cantatrice Chauve » de Ionesco, « Victor et les Enfants au Pouvoir de Roger Vitrac ou encore le « Roi Lear » de Shakespeare, « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée » d’Alfred de Musset ainsi que pour le Tricentenaire de Rousseau.
La poésie fut une autre révélation à travers l’ancienne troupe des Ormeaux.
Elle m’amena à participer à des marathons orphiques à Genève, Paris et Bruxelles où j’ai pu lire des poètes contemporains tout comme aujourd’hui une lecture de mes propres écrits. J’ai obtenu un diplôme d’interprétation au Conservatoire Populaire de Genève mais qu’importe l’image puisque « magie » est son anagramme, et qu’elle n’a pas encore dit son dernier mot.

Thibaud

Baudelaire

Avec sa vie intimement marquée par la catastrophe et un désespoir aigu, Baudelaire exprime dans Les Fleurs du Mal une nouvelle esthétique. Celle où l’art poétique, juxtapose la palette mouvante des sentiments humains et la vision lucide d’une réalité parfois triviale à la plus ineffable beauté toujours avec un parfum de souffre.

Le livre, œuvre majeure de la poésie de la Modernité, un univers poétique qui parait d’une tristesse infinie et d’un malheur qui ne tolère aucune parole de consolation, a été condamné en 1857 pour outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs, par son « réalisme grossier et offensant pour la pudeur », une condamnation qui a garanti l’immortalité et la notoriété à une œuvre qui exercera une influence considérable sur des poètes ultérieurs aussi éminents que Verlaine, Rimbaud et Mallarmé.

Studio Théâtre

Compagnie

Alexandre Païta

Fondé en 2009 par Anne Ducat et Alexandre Païta, Le STUDIO THÉÂTRE est aujourd’hui une école de Théâtre reconnue à Genève.
Tel un voyage au travers de la comédie, du drame et de la clownerie, il vous amène à explorer l’expression sous ses diverses facettes pour toucher l’acte créateur théâtral, authentiquement, émotionnellement et puissamment.
Le STUDIO THÉÂTRE s’adresse aux acteurs désireux de développer leur pratique artistique. Il est aussi destiné aux personnes qui ont le désir de magnifier l’expression, sur scène ou dans leur vie.

Alexandre Païta

Le travail au Studio Théâtre consiste à partager avec vous les valeurs que je porte au Théâtre, celui où l’on danse, on chante et on rit.
Celui où l’on tue, on pleure, là où se reflète toute notre misère humaine. En somme l’art d’être vrai.

Le théâtre, quelle aventure ! Combien de talents ont tout donné pour cet art de la scène incomparable.
Cet art majeur a permis aux innombrables générations que le monde a portées, de rire, de pleurer, d’apprendre et de comprendre. Dans ce monde où l’obscurité s’impose et dépose sur nos âmes une poussière de tristesse, dans cette civilisation qui célèbre l’ignorance, la médiocrité et les artifices, le Théâtre est un rempart.

Valeurs, intelligence et vérité trouvent ici un refuge. Gardien de notre histoire, cet art vivant est une lampe posée dans l’obscurité. Racine, Molière, Maria Casarès, Louis Jouvet et Lawrence Olivier ensemble avec Sophocle, Euripide et Shakespeare nous parlent à travers le temps. Aujourd’hui à moi, à vous. Demain à vos enfants et petits-enfants.

L’art de la scène se mérite, se travaille. Il s’apprivoise, exige une mise à nu. C’est un doux mélange de souffrance et de plaisir.

Là où il y aura une once d’humanité, le Théâtre ne sera pas loin.

Studio Théâtre

La Philosophie du Studio Théâtre

Je veux que les personnages de mes pièces hissent leur âme à la surface de leur peau. Je veux que leur vie intérieure naisse et soit portée dans chaque geste, dans chaque parole et dans chaque silence.

Daniel Keene

Le travail d’interprétation est similaire au processus qui amène à passer du bloc de marbre à la sculpture. En effet, il s’agit d’enlever le superflu afin de laisser émerger la vérité, l’authenticité.

Il ne s’agit pas pour l’acteur de sur-jouer, d’être superficiel et seulement cérébral. Il s’agit pour lui d’interpréter avec cœur, avec émotion, avec grandeur et noblesse sinon comment pourrait-il donner au public cette part de lui, cette authenticité qui appartient au personnage.

Ensemble, rendons le froid chaud et le chaud sobre et sincère.

Alexandre Païta

Dans une époque informatisée au paroxysme, où le consommateur d’images s’apparente de plus en plus à une foule solitaire où les maîtres de la technologie n’ont jamais autant parlé de communication, je crois que le Théâtre est une des dernières expériences qui soit encore proposée à l’homme pour être reçue collectivement.
Et l’acteur de Théâtre est le magicien de cette expérience….

Laurent TERZIEFF
(cérémonie des césars 5 avril 1993)

Alexandre Païta sait unir sensibilité et précision. Il s’attache non seulement à la qualité émotionnelle de l’interprétation mais également à sa précision. Pour cela il va chercher chaque détail en guidant l’interprète. Chaque inflexion de voix, chaque mouvement de tête, chaque regard est travaillé, et Païta est d’une extrême attention.
Il est lui même totalement imprégné de la scène et du rôle, il se place soit très près de son acteur, lui parlant, lui expliquant, lui faisant ressentir où il doit aller, soit il se tient plus loin à la façon d’un chef d’orchestre, et donne des indications sur l’intensité ou les mouvements vers lesquels aller.
Sa façon de percevoir l’art dramatique part d’une profonde sensibilité et d’une aptitude particulière à vibrer avec l’auteur, un texte, et l’Essence de ces derniers, et avec la Vie.

Il s’agit d’un talent inné et d’une technique élaborée par Païta, avec passion et conviction. Ce dernier a longtemps travaillé sur lui-même pour être capable de faire vibrer sa propre matière psychique en incarnant divers rôles, devenant ainsi capable d’animer (au sens littéral du therme: donner une âme, un souffle de vie) ses personnages et faire vibrer le spectateur en retour. C’est ce qui fait de lui un “acteur-créateur” qui rend ses personnages vivants.

Yannik DIDELOT

Les Formations

du Studio Théâtre

Tous nos professeurs ci-dessous ont enseigné ou enseignent leur art dans la formation du Studio Théâtre.
Nous les remercions pour leur motivation à transmettre leur passion à nos étudiants.

Antonio
   Gomez

Daniela
     Morina

Rachel
     Duc

Sonia
   Vieira

Fabio
  Ferretti

Lara
    Araújo

Pierre-Etienne
       Gschwind

Coralie
    Callegari

Laura
    Denis

Iman
    Karam

Milene
    Homsy

Magaly
   Danemark

Maria
     Travagli

Olivier
      Garnier

Alexia
    Willemen

Boris
  Sacovitsch

Nicole
    Martinez

Contact

Demande D’information

Studio Théâtre et Association Théâtre Alexandre Païta

Share This