Sur ce Grand Théâtre de Fous

sur-ce-grand-theatre-de-fousTrois pièces de William SHAKESPEARE (1564-1616) dans l’ordre de présentation du spectacle : Macbeth (1606), Othcllo (1603), le Roi Lear (1605). Trois rôles majeurs pour un acteur.
En miroir la musique d’opéra de Giuseppe Verdi (1813-1901) de ces mêmes pièces Macbeth, Othello et le Roi Lear. Le Roi Lear est un opéra resté à l’état de livret après deux commandes consécutives (Salvatore Cammarano 1852 et Somma 1853-1855). Dans cette présentation il sera remplacé par le Requiem dans la version dirigée par Carlos Païta qui est une forme d’hommage à ce grand chef d’orchestre qui est aussi le “spectre” de ce spectacle. La musique d’opéra sera transposée, transcrite pour un violoncelle présent sur scène; instrument au plus près de la voix humaine.

La forme scénique du spectacle est un récital-théâtre. Non pas des scènes les unes à la suite des autres, mais des extraits emblématiques montés en des moments de jeu, entre lecture et interprétation. Les grands “moments” d’un acteur qui se métamorphose, de rôle en rôle, pour vivre avec nous la poésie humaine et profonde de l’écriture d’un des plus grands dramaturges de tous les temps.

Sur scène Alexandre Païta, de tout l’intensité de son corps, de sa voix, de son âme, nous fait revivre les instants d’exception de ces personnages qui témoignent de nos passions, de nos émotions, de nos sentiments. En un mot de nos vies de femme et d’homme. Avec lui nous ressentons, à nouveau, ce qu’à pu être ces interprétations à travers le temps et ce qu’elles ont laissé dans la mémoire des hommes. Son art d’acteur est un don fait, de tout son être, aux spectateurs pour les mettre dans les meilleures conditions possibles pour qu’ils puissent éprouver la force et la vie de cette oeuvre. Son jeu, au plus juste de sa vérité, nous fait prendre conscience des zones les plus obscures de nos actes et de notre pensée.

Enfin, il a su s’entourer de jeunes actrices et acteurs qui lui ont donné le meilleur d’eux-mêmes: leur temps, leur énergie, leur imagination, la poésie de leur coeur; pour tout dire leur talent naissant. Sans eux, autour de lui, il manquerait ce qui fait l’essence même de la vie : le goût et le parfum de l’indéfinissable.

Jean-Pierre Raffaëlli, metteur en scène

Mise-en-scène : Jean-Pierre Raffaëlli
Création Lumières : René Donzé
Régie : Aurélien Gattegno

Avec :

Alexandre Païta
Magali Danemark
Luca Daune
Alexia Willemen
Cédric Kohler
Sonia Melis Musu
Jelena Milenkovic

Théâtre des Grottes

Rue Louis-Favre 43
1201 Genève

Billetterie

Espace Ville de Genève: 1 Pont de la Machine (lundi 12h-17h30 / du mardi au vendredi 9h-17h30)
Maison des arts du Grütli: 16 rue Général-Dufour (du lundi au samedi 10h-18h)
Genève-Tourisme: 18 rue du Mont-Blanc (lundi 10h-18h / du mardi au samedi 9h-18h / dimanche 10h-16h)
Cité Seniors: 28 rue Amat (du mardi au vendredi 09h-12h15)

Placement libre. CHF 30.-
Chômage, AVS. Étudiants : CHF 20.-

Renseignements et location:

Espace Ville de Genève : Pont de la Machine 1
Genève Tourisme :
Maison des arts du Grütli : Rue du Général-Dufour, 16
Cité Seniors : Rue Amat, 28
Sur Place : Théâtre des Grottes , rue Louis-Favre 43

Renseignements par téléphone

Suisse: 0800 418 418 (Grütli) gratuit
Etranger: +41 22 418 36 18 payant

Alexia Willemen

Alexia Willemen

Luca Daune

Luca Daune

Magali Danemark

Magali Danemark

Cédric Kohler

Cédric Kohler

Sonia Melis Musu

Sonia Melis Musu

Jelena Milenkovic

Jelena Milenkovic

sur-ce-gd-theatre-de-fous01

sur-ce-gd-theatre-de-fous04

sur-ce-gd-theatre-de-fous05

sur-ce-gd-theatre-de-fous03

sur-ce-gd-theatre-de-fous02

sur-ce-gd-theatre-de-fous06

Share This